Sur les routes du Tour, Nicolas Sarkozy a eu l’occasion de mesurer sa popularité sur le terrain, alors qu’il apparaît au plus bas dans les sondages. Mais Eric Woerth, sifflé dimanche par la foule sur le podium d’arrivée, a déjà pu se frotter à la fraîcheur du public. Le chef de l’Etat ne s'est de toute façon pas frotté aux spectateurs. Il est en effet arrivé en hélicoptère pour rejoindre directement la voiture du directeur de course, et était sous bonne escorte.

Le président Nicolas Sarkozy a jugé "fantastique" que déjà six étapes de la Grande Boucle 2010 aient été remportées par des coureurs cyclistes français "Six étapes, c'est fantastique", a déclaré le chef de l'Etat, interrogé par France-2 lors de son déplacement jeudi sur le Tour de France..

meilleur_grimpeur