lundi 30 août 2010

Le Pen, préfèrant sans doute l'héritage génétique, tacle Eva Joly.

Le Pen conteste à Eva Joly le droit d'être candidate à la présidentielle "C'est une question de bon sens et de pudeur, on ne se présente pas à la présidence de la République d'un pays avec lequel on n'a pas de lien direct, même pas celui de la naissance", a lancé le président du FN à l'adresse de la députée Europe Ecologie.