mercredi 10 décembre 2008

Sarkozy-Villepin : CPE et trahison ?

L'ancien président de l'UNEF, Bruno Julliard, a affirmé lors d'une interview du Post et de la radio Le Mouv', avoir reçu un soutien de Nicolas Sarkozy lors du mouvement anti-CPE début 2006. Cela parce que le ministre de l'Intérieur de l'époque "voulait la tête de Villepin", alors premier ministre, d'après Bruno Julliard. RETOUR EN IMAGES SUR LE DEROULEMENT DE CETTE AFFAIRE...