Le discours ultra-sécuritaire de Grenoble est applaudi par la "droite populaire", un collectif de députés UMP qui assume vouloir reconquérir l'électorat FN.

Nicolas Sarkozy a parlé fort, vendredi 30 juillet, à Grenoble: nouvelles peines planchers, déchéance de la nationalité française pour certains délinquants, évaluation des supposés "droits et prestations auxquelles ont aujourd'hui accès les étrangers en situation irrégulière", ménage contre les campements de Roms… ( source : http://tempsreel.nouvelobs.com )

trottoir