Le bureau du Sénat a autorisé le placement en garde à vue du sénateur chiraquien de Polynésie, qu'il a dirigée pendant plus de 20 ans. Il est poursuivi pour détournement de biens sociaux et corruption active.

condamne

bonjour_l_angoisse